hs0ucy Aller au menu de navigation

CMS, les contre-arguments

Les coûts de développement sont généralement plus élevés, parce que cela demande plus de temps, plus de connaissances et plus de programmation pour personnaliser le rendu et l'interface.

L'autonomie et le travail d'édition

Les CMS sont vendus avec l'argument de l'autonomie du client. Que celui-ci pourra mettre à jour lui-même le site, sans expérience en programmation. C'est vrai en partie, ceci dit, cela demande tout de même, au minimum des connaissances sur le CMS qui serait utilisé, et aussi de bonnes notions d'édimestre. Surtout si vous désirez maintenir la qualité graphique qui vous a été livrée.

Cet apprentissage vous demandera du temps, surtout si votre projet de site est complexe. Du temps que, si ce genre de tâche ne vous passionne pas, vous pourriez investir ailleurs, et qui, sollicite davantage votre expertise.

De plus, les CMS les plus populaires sont livrés avec beaucoup de fonctionnalités, dont la plupart, vous seront sans doute inutiles, parce que, les gestionnaires de contenu tendent à vouloir ratisser large, pour attirer justement, une plus large audience. À l'instar d'un canif suisse qui aurait trop d'outils, le rendant complexe à utiliser, et pas toujours ergonomique pour atteindre notre objectif initial.

Couteau suisse sur une table avec tous les outils déployés

Hébergement et maintenance

Des applications web commes des CMS, demandent aussi des infrastructures qui sont elle aussi plus complexes qui ont besoin qu'on les maintienne. De nos jours, les hébergeurs web sont par défaut bien adaptés aux écosystèmes que requiert les CMS, et ce, à des prix passablement raisonnables. Mais il n'en demeure pas moins que l'hébergment d'un site tournant sous wordpress peut-être plus coûteux qu'un site web statique qui n'a besoin que d'un modeste espace sur un serveur. De plus il est important de bien choisir son hébergeur web en fonction de ses besoins, de la qualité de son service, de la position géographique de ses centres de données, mais aussi selon ses valeurs. Par exemple, en ce qui me concerne, je ne choisirais pas une entreprise dont les serveurs sont alimentés au charbon ou à tout autre énergie fossile.

Sinon en tant que gestionnaire de CMS, vous aurez vous aussi de la maintenance à faire. En effet, de applications de genre viennent avec des mises à jour de sécurité et/ou de version. Il est important de les faire pour assurer la sécurité de votre site web. Il en va de même pour les modules d'extension que vous aurez installés pour étendre les fonctionnalités de base du CMS.

D'ailleurs, peu importe le niveau de maintenance ou le niveau de sécurité de votre infrastructure, une application dynamique coté serveur comme un CMS, sera toujours plus vulnérable qu'un simple site fait en HTML statique. Surtout parce qu'il y a multiplication des points d'accès, ce qui augmente les possibilités de brèche. C'est important de prendre cela au sérieu dans le cas où des données personnelles sont présentes dans des bases de données accessibles en ligne. Si un prestataire ou une agence ne vous informe pas de cela, posez-vous de sérieuses questions sur son professionnalisme.

Thème et communication graphique

Dans les arguments de ceux qui poussent la vente de CMS, on peut faire miroiter des gains de temps au niveau du design graphique, en vous proposant des thèmes ou des gabarits gratuits ou à moindre coûts. Il peut effectivement, y avoir un gain de temps si vous les adoptez tel quel. Cependant, si vous voulez les personnaliser et les adapter à vos besoins, le gain de temps peut fondre assez rapidement. Si vous ne voulez pas utiliser un thème dans son intégralité, vaut mieux alors en choisir un qui est simple et léger afin d'en facilité la personnalisation.

Il faut également savoir qu'un thème acheté à moindre coûts peut être utilisé par d'autres sites web et que vous n'en avez pas l'exclusivité. En fait, est-ce même sage d'avoir une interface pré-mâchée qui n'a pas été conçue pour votre contenu? À mon avis, vous l'aurez deviné, absolument pas. Parce que votre site web est une extension de votre image de marque. Votre site web est avant toute chose votre contenu, et, le design graphique est là pour servir votre contenu, le rendre plus digeste, plus intuitif pour les visiteurs. Vous ne voulez pas devoir vous adapter à un contenant qui n'a pas été fait pour mettre en valeur les idées et les informations que vous voulez transmettre. Le design est un support, un facilitateur, un amplificateur entre votre message et les visiteurs. Un contenu intéressant et utile, sera toujours mieux qu'une belle coquille vide.

J'aime comparer ça à un costume d'Halloween qui vous ferait gagner un concours par son effet de surprise et son originalité, et, des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien et en confiance. Le premier à son impact, mais si vous le portiez à tout les jours: l'effet de surprise aurait disparu, ça ne serait très confortable et pas très pratique. À l'inverse, des habits qui correspond à ce que vous êtes et ce que vous voulez accomplir pour vous et les autres avec lesquels vous interagissez.

Adoptez un CMS si cela correspond à vos besoins

Si sur votre site web la seule interaction offerte aux utilisateurs est un formulaire de contact, et que la balance des pages ne contiennent que du contenu statique, vous n'avez probablement pas besoin d'un CMS. Si pour vous mettre à jour vous même votre contenu est le principal besoin, alors il y a possibilité de se tourner vers des CMS qui ne nécessite aucune base de données comme Kirby, Grav CMS ou Bludit.

Pour répondre à nos objectifs, il est toujours préférable de partir de la technologie la moins complexe possible, pour ensuite l'enrichir quand cela devient nécessaire. Ainsi, cela demande moins de ressources, moins de coûts au départ, moins de dette technique, moins chronophages et moins énergivores. Les solutions tout inclue peuvent paraître séduisantes, mais comme je l'ai expliqué plus-haut, cela vient avec un coût.

C'est comme la pêche ou toute autre pratique, nous n'avons pas besoin d'un bâteau-usine pour pêcher la truite. Une canne à pêche et une boîte de vers, et ça y'est. L'équipement à la fine pointe n'est pas nécessaire en partant. Nous nous ajustons graduellement selon ce qui se présente à nous.

Même chose si votre contenu demande à être mis à jour régulièrement, il existe des solutions mitoyennes entre un CMS et un site statique. Ce n'est pas nécessairement l'un ou l'autre. L'important c'est de réfléchir à votre processus d'édition le plus en amont possible du projet:

Encore une fois, méfiez-vous des personnes qui veulent répondre à tous vos besoins avec un seul produit (miracle) qui peut supposément tout faire: un site vitrine, un blogue, une boutique en ligne, un intranet, un forum, etc. Mais peut-être est-il trop complexe pour ce que vous désirez accomplir? ou peut-être n'est-il pas assez spécialisé? Déterminer vos objectifs avant de choisir l'outil.

Mais surtout réfléchissez à votre message et comment vous voulez le livrer sur le Web, cela doit précéder le choix de la plomberie. Et si mettre à jour votre site vous demande deux heures quand pour un spécialiste ça prendrait cinq minutes, alors c'est peut-être une bonne idée de déléguer. :)

Retourner dans le haut de la page.