hs0ucy Aller au menu de navigation
Marque-page

Vers une "révolution collective"

https://www.lapresse.ca/dialogue/opinions/2024-04-09/economie-sociale/vers-une-revolution-collective.php

«[…] un constat : l’État ne parvient malheureusement pas à prendre en charge certains besoins fondamentaux de notre population.

En effet, des enjeux stratégiques importants, voire essentiels, pour notre avenir sont actuellement “échappés”, et sans action significative, ils continueront de prendre de l’ampleur. Devant ce constat, une réflexion s’impose : l’État québécois est-il réellement le seul à pouvoir prendre en charge ces enjeux?

[…]

Les entreprises collectives – ou d’économie sociale – jouent un rôle essentiel dans le paysage socioéconomique du Québec, et ce, depuis longtemps!

[…] elles sont un exemple inouï de prise en charge et de responsabilisation citoyenne face à des besoins en attente de réponse.

[…]

Plutôt que de systématiquement envoyer de l’argent par millions et milliards à des organismes publics ou à des entreprises privées toujours plus assoiffés, j’invite le gouvernement à appuyer davantage l’autonomisation des collectivités grâce aux entreprises collectives.

On pense alors aux coopératives et OBNL en habitation qui font des miracles présentement, aux coopératives de paramédics qui sont parmi les fournisseurs de services préhospitaliers d’urgence les plus performants au Québec, aux nombreux médias qui fonctionnent sous forme de coopératives ou d’OBNL, aux entreprises d’économie sociale en aide à domicile…

[…] nous vivons présentement une période de profondes transformations avec l’intelligence artificielle, le télétravail et les technologies du numérique. Parallèlement, les crises sociales et environnementales se multiplient.

[…]

J’invite nos décideuses et décideurs à saisir cette occasion de miser sur l’accompagnement et le développement de ces organisations afin d’appuyer l’autonomisation des collectivités québécoises. Afin de déclencher un effet multiplicateur vers un modèle économique plus durable, solidaire et résilient.

Créons ensemble cette “révolution collective”.»

Retourner dans le haut de la page.