hs0ucy Aller au menu de navigation
Marque-page

Une société des communs

https://www.ledevoir.com/opinion/idees/791355/idees-une-societe-des-communs

«Face aux crises systémiques actuelles — crise climatique, crise du logement, hausse du prix des aliments, crise du système de santé, épuisement des ressources naturelles, défaillances du transport collectif, capitalisme algorithmique, etc. — le recours au marché nous mène vers une impasse. Mais l’État providence ne semble pas non plus apte à gérer les perturbations ambiantes. Devant ce dilemme, comment ferons-nous pour nous nourrir, nous loger, nous soigner, nous déplacer?»

[…]

«Nous croyons qu’une « société des communs » incarnerait un nouveau projet de société, un nouveau contrat social entre les collectivités et les institutions. Il s’agit de permettre à des collectifs d’habitants et habitantes de prendre soin, de produire, de partager et de décider ensemble des biens et services nécessaires à leur épanouissement.»

[…]

«Le Québec a une longue tradition en matière d’économie sociale et d’autogestion. Pensons aux caisses populaires Desjardins et aux coopératives agricoles lancées au début du XXe siècle, ou aux cliniques communautaires et garderies autogérées des années 1960 et 1970. Ces dernières furent ensuite institutionnalisées sous forme de CLSC et de CPE pour devenir des composantes clés du “modèle québécois"».

«Or, l’universalisation des services par les pouvoirs publics s’est souvent accompagnée d’une professionnalisation et d’une centralisation. En effet, beaucoup de communs québécois ont été « étatisés » ou « bureaucratisés » avec le temps.»

[top] Retourner dans le haut de la page.