hs0ucy Aller au menu de navigation
Marque-page

ITER : la fusion nucléaire, d’un retard à l’autre

https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2023/06/19/iter-fusion-nucleaire-retard-autre

“S’il se réalisait, ce serait une énergie illimitée et sans déchets, au contraire des actuels réacteurs nucléaires qui fonctionnent sur le principe de la « fission ». Différents pays ont expérimenté la fusion nucléaire depuis 60 ans, mais aucun ne s’est approché, même de très loin, de quelque chose qui puisse être branché à un réseau électrique.”

[…]

“À la défense d’ITER, d’autres mégaprojets scientifiques ont aussi eu droit à des retards et des dépassements de coûts. Le télescope spatial James-Webb, qui devait coûter 1 milliard et prendre 10 ans, a nécessité 20 ans et coûté plus de 10 milliards$. Les deux différences avec ITER toutefois, sont d’une part que ce projet de réacteur a commencé à être discuté dès les années 1980, et d’autre part qu’il n’atteindra ses objectifs de fusion nucléaire, s’il les atteint, que plusieurs années après la fin de sa construction.”

[top] Retourner dans le haut de la page.