hs0ucy Aller au menu de navigation
En réponse à https://www.ledevoir.com/politique/quebec/751752/marwah-rizqy-accuse-eric-duhaime-de-nuire-au-debat-democratique-au-quebec.

La violence

D'accord, c'est inacceptable de menacer ou d'intimider quelqu'un. Peu importe qui, personne ne devrait subir ça! Personne!

Ce n'est pas plus acceptable de laisser mourir les gens à petit feu, parce qu'ils sont dans la misère; parce qu'ils vivent dans un environnement pollué; parce qu'ils ne reçoivent pas les soins dont ils auraient besoin; parce qu'ils ne sont pas de la bonne origine ethnique; etc.

C'est ce que les élites politiques, économiques et médiatiques font semblant de ne pas comprendre: la société est à l'image de la biodiversité, c'est-à-dire, MALADE … Nous sommes dans un système qui broie du vivant au nom de la croissance économique, et où, c'est normal d'exploiter autrui et de détruire les écosystèmes.

Ces gens, qui font des menaces, qui crachent leur fiel sur les réseaux sociaux, qui joignent des mouvements conspirationnistes ou d'autres milieux rétrogrades, vous les voyez comme le problème, quand ils ne sont que les symptômes d'un mal plus profond que vous refusez de voir.

Il y a une anxiété généralisée qui s'est installé, dû à la croissance des inégalités et aux changements climatiques qui se concrétisent en désastres; dû à l'inefficacité grandissante de nos institutions, à la pandémie, à la perte du pouvoir d'achat, etc.

Cette anxiété se traduie de toutes sortes de façon. Certains l'expriment de façon désolantes. D'autres se réfugient dans les paradis artificiels, la médication, le déni et même le suicide.

On peut traîter tous les problèmes de notre société en silos comme si ils n'étaient pas liés entre eux, en faisant des programmes, en distribuants des enveloppes, en légiférant. Cela ne va rien changer, cela ne sera jamais assez, et on va crouler sous le poid des choses à faire, des dettes et de la complexité bureaucratique. Pourquoi?

Parce que notre société ne voit plus claire; parce qu'elle est soumise aux personnes morales (multinationales) qui broient tout, et qui, en font des dividantes. Le vivant lui, n'est là que pour les servir.

[top] Retourner dans le haut de la page.